Close
Quel est le rôle de l'agent immobilier

Quel est le rôle de l’agent immobilier ?

L’agent immobilier est avant tout un professionnel, expert sur le terrain, implanté localement, qui vous informe et vous apporte un encadrement financier, juridique, technique et administratif sur votre projet.
Il est un véritable accompagnateur mettant son savoir-faire à disposition des vendeurs et des acquéreurs.

En tant que conseiller, le professionnel de l’immobilier vous accompagne et pilote de A à Z la réalisation de la transaction immobilière, de l’estimation du bien, la sécurisation du dossier jusqu’à la signature de l’acte authentique.

Alors, pour que vous sachiez vraiment quelles sont les missions et le rôle d’un conseiller immobilier en 2021, vous trouverez dans cet article les grandes lignes de ses activités quotidiennes et les étapes clés vous emmenant à l’atteinte de vos objectifs.

LES DIFFÉRENTES MISSIONS DE L’AGENT IMMOBILIER : CE QU’IL FAUT SAVOIR


1. Prospecter

La prospection doit être récurrente, localisée, organisée et planifiée.
C’est une action de base essentielle du travail de l’agent immobilier pour identifier les futurs biens en commercialisation.

Chercher des biens immobiliers (appartements, maisons, immeubles et terrains) : Prospection téléphonique, porte-à-porte, bouche-à-oreille, activation et sollicitation de ses réseaux, démarchage ciblé, distribution de flyers et communication sur les médias sociaux.

Lors de ce travail de sondage auprès de son secteur d’action, le conseiller informe les futurs vendeurs sur l’état du marché, renseigne sur les grandes étapes à venir afin que ceux-ci deviennent enclins à lancer la commercialisation de leur bien.

2. Estimer la valeur d’un bien immobilier/Expertise vénale

La première étape est de déterminer le prix de valeur vénale de votre bien.
Sachez que l’estimation est en général offerte dans les agences immobilières.
Alors n’hésitez pas à faire évaluer votre maison, votre appartement ou votre immeuble !

Il n’est jamais facile pour un propriétaire de prendre du recul et de faire preuve d’une totale objectivité sur la valeur de son logement. Vous pouvez avoir tendance à surestimer la valeur réelle de votre bien.
L’évaluation d’un prix immobilier ne prend pas en compte les bons moments passés, un investissement affectif, ni le montant d’achat ou les conditions de financement de votre futur projet.

L’agent immobilier vous aide donc à déterminer le prix le plus juste pour vendre dans les meilleures conditions. Il vous informe de données essentielles du marché auxquelles il a accès et qu’il connaît grâce à sa présence sur le terrain, à travers les différents dossiers traités et transformés, les tendances du marché (suivi des annonces immobilières et leurs évolutions), les prix de biens similaires vendus récemment dans votre secteur, les coûts moyens selon le type de travaux…

Une estimation professionnelle, fiable, d’un bien immobilier s’appuie sur au moins 4 approches :
. Le marché apparent : les offres concurrentes semblables.

. L’évaluation qualitative : surfaces, types de matériaux, qualité des équipements et prestations.

. L’analyse locative : rapport entre un loyer potentiel et une rentabilité satisfaisante.

. Le relevé comparatif : consultation des ventes récentes de biens similaires dans le secteur (extraits des fichiers notaires).

Le montant de l’avis de valeur ne doit absolument pas être une décision arbitraire du conseiller, il doit être impérativement expliqué et justifié auprès des vendeurs afin que ceux-ci puissent appréhender la stratégie de commercialisation et sa cohérence qui sera proposée par le professionnel de l’immobilier.

Cette étape nécessite des logiciels, des sources, parfois une concertation d’équipe et demande un réel travail pour l’agent immobilier à l’agence, sur place et dans le voisinage.

Une fois que vous aurez identifié le professionnel qui vous semblera le plus compétent et sérieux, vous signerez un mandat de vente donnant l’autorisation à l’agence de préparer et lancer la commercialisation.

3. Signature du mandat et détermination de la stratégie commerciale

Le mandat de vente est un contrat obligatoire à travers lequel vous autorisez votre conseiller à communiquer, présenter votre bien sur le marché, à le faire visiter, à réaliser la transaction et à rédiger le compromis.
Ce document contient l’état civil des propriétaires vendeurs, le descriptif de votre bien, les moyens employés lors de la commercialisation et finalement son prix de vente fixé en accord avec les propriétaires et le montant des honoraires d’intervention de l’agence à verser si la vente est transformée.

Un mandat est la contractualisation d’une collaboration vendeur(s)/conseiller.

4. Shooting photos

Pour mettre en valeur votre bien, montrer l’agencement, la décoration, son éventuel potentiel et donner envie de visiter (tout en restant cohérent avec la réalité).
L’agent immobilier investit souvent dans du matériel photographique professionnel pour valoriser votre logement et tenter de susciter le coup de cœur chez un ou des futurs acquéreurs.

5. Lancement de la commercialisation

. Réalisation des diagnostics obligatoires, votre agent immobilier vous indique les diagnostics concernés pour votre bien et peut vous mettre relation directement avec des professionnels afin de les faire réaliser rapidement.

. Rédaction d’une annonce professionnelle claire, descriptive et concise contenant les éléments clés pouvant intéresser les futurs visiteurs + intégration du shooting photos.

. Publication dans les journaux et sur les sites en ligne généralistes et spécialisés.

. Prospection d’acheteurs potentiels en multipliant notamment les espaces de visibilité :
Présentation en vitrine et sur écran tactile en agence s’il y a, communication sur les réseaux sociaux professionnels et parfois personnels.

. Mailings auprès d’un fichier d’acquéreurs ciblés et qualifiés.

. Campagnes d’affichage dans les commerces, publipostage de la fiche produit dans votre secteur et dans les zones d’activité commerciale.

. Qualification et ciblage de la recherche des futurs visiteurs à l’agence.

. Constitution d’un dossier complet (titre de propriété, fiche technique du bien, diagnostics, factures des derniers travaux, factures des dépenses énergétiques, taxe foncière etc…) permettant d’informer au mieux et spontanément les intéressés.

6. Organiser et effectuer les visites/contre-visites

. Présentation globale et synthétique du bien lors du premier contact téléphonique et avant prise de rendez-vous.

. Qualification des attentes des futurs visiteurs en rapport au bien sollicité, confirmation de sa capacité budgétaire et coordination des plannings pour l’organisation des visites.

. Présentation du bien, son environnement et de son potentiel. Remise des informations techniques (surfaces, matériaux, équipements et diagnostics), présentation des qualités de prestation (agencement, équipement, confort…) et projection d’un éventuel potentiel.

. L’agent immobilier écoute le retour des visiteurs et reste à disposition pour les guider et organiser : une contre-visite, un éventuel passage d’entrepreneur(s) pour l’établissement de chiffrages.

. 72/96 h après visite : relance du visiteur pour établir un compte-rendu auprès des propriétaires.

7. Prendre l’offre et transformer la commercialisation

. Rendez-vous à l’agence pour faire un point sur l’intérêt et la volonté d’engagement.

. Étude documentaire des diagnostics, procès verbaux d’assemblées générales, du cadastre…

. Discussion et éventuelle tenue d’une négociation et rédaction de l’offre.

. Présentation de l’offre d’achat et du dossier aux propriétaires, en qualifiant le financement et les conditions (clause suspensive, date maximale de transaction, acquisition de meubles, demande de réparation…) du proposant.

. Validation ou rédaction d’une possible contre-proposition.

8. Finalisation de la transaction

. Rédaction du compromis de vente par l’agence et collecte des documents annexes au compromis (diagnostics, Géorisques, documents de la loi ALUR…)

. Après relecture du compromis avec le propriétaire et l’acquéreur, l’agent immobilier recueille les signatures. Depuis plusieurs années, la signature du compromis peut se faire à distance par voie électronique.

. Après les 10 jours de délai de rétractation, il prend contact avec les notaires pour leur transmettre le montage du compromis et de ses annexes.

. Suivi et sécurisation du dossier, relance auprès de partenaires financiers et du clerc de notaire.

. La veille ou le jour de la signature authentique le professionnel se charge d’organiser une constatation des lieux et un relevé des compteurs.

. Il vous accompagne ensuite chez le notaire, pour la signature et répondra aux questions ou remarques s’il y a qui pourraient intervenir lors cette dernière entrevue.

Il est primordial d’avoir une relation de confiance entre votre agent immobilier et vous.
Vendre sa maison ou son appartement est une étape importante dans une vie.
L’immobilier crée du lien et est une véritable relation, aventure humaine.
Quand vous êtes satisfait du travail fourni, vous pouvez si vous le désirez recommander votre agent immobilier.
Vous pouvez ainsi devenir « apporteur d’affaires » et être rémunéré pour cela dans le cas où vous lui communiquez les coordonnées d’un de vos contacts vendeur et qu’il réussit la transaction.

 

 

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email