Close
Article 8

Le Havre, ville inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Le Havre fête cette année, ses 15 ans d’inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
En effet le 15 juillet 2005, Le Havre intègre l’illustre liste des 1 121 biens culturels, naturels et mixtes, répartis sur 167 États membres
(45 en France à ce jour). Egalement premier ensemble urbain européen du XXe siècle inscrit par l’UNESCO.

Selon cette convention établie en 1972, un « patrimoine culturel » est un monument, un ensemble de bâtiments ou un site ayant
une valeur historique, esthétique, archéologique, scientifique, ethnologique ou anthropologique.
Le terme « patrimoine naturel » désigne une caractéristique physique, biologique, et géologique exceptionnelle, la flore et la faune menacée, les zones ayant une valeur du point de vue scientifique, esthétique ou du point de vue de la conservation.
Il existe depuis des biens mixtes alliant caractéristiques culturelles et naturelles.

La liste du patrimoine mondial vise à identifier, protéger et préserver le patrimoine culturel et naturel à travers le monde,
reconnu comme ayant une valeur universelle exceptionnelle et constituant le patrimoine commun de l’Humanité.

La ville du Havre détruite à 80 % en 1944 et rebâtie, est l’œuvre d’ Auguste Perret, l’un des architectes les plus importants du 20ème siècle et authentique visionnaire. Considérée comme un ensemble remarquable de l’architecture et de l’urbanisme d’après-guerre, elle s’articule autour de trois axes forts et symboliques : l’Hôtel de ville, la Porte Océane et le front de mer.

Le centre-ville reconstruit en béton armé (1945-1964) met en avant la structure spécifique des bâtiments, les couleurs et effets de matières riches jouant avec la lumière naturelle et l’ensoleillement.
Il a été pensé selon une trame modulaire de 6,24 mètres, facilement divisible suivant le principe d’une grille invisible afin de créer une cohérence volumétrique, une harmonie et une standardisation.
6,24 mètres correspond à la portée optimale d’une poutre de béton calculée en 1946.

Les immeubles Perret sont organisés verticalement et ordonnés avec un entresol et un premier niveau pour les commerces en soubassement, des balcons filants notamment à partir du 1er étage de logement et une toiture terrasse.

Outre les immeubles Perret, les deux monuments : l’Hôtel de Ville de 72 mètres et l’église Saint-Joseph de 107 mètres (visible à plus
de 60 km au large par beau temps) sont également des édifices emblématiques de sa création offrant aussi à la ville du Havre son architecture unique et reconnue.

 

Estimation Immobilière Le Havre

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email