Close
Article 1

L’après confinement : les perspectives et tendances des prix de l’immobilier

Suite à l’état d’urgence sanitaire, l’arrêt des activités immobilières marque une situation sans précédent : le secteur est soudainement à l’arrêt, alors que les chiffres montraient un réel dynamisme avec des progressions à deux chiffres jusqu’à début 2020 !

Le volume de transactions frôlait +11 % pour 2019 et affichait un rythme de progression similaire au 29 février 2020 avec des prix globalement orientés à la hausse en province.

Sur un an, la hausse des prix s’accentue également : +3,7 %, elle est plus marquée pour les appartements +5,2 % que pour les maisons +2,6 %.

Sauf que les mesures de confinement pour la quasi-totalité des français et des secteurs de l’économie ont évidemment eu des conséquences immédiates sur le marché des transactions immobilières.

À court terme

L’annonce de la fin des mesures de confinement devrait probablement entraîner, dans les premières semaines, un rattrapage dû à l’effet de report pour régulariser l’ensemble des actes concernés.
Cela demeure une hypothèse à condition de la reprise conjointe de tous les acteurs de la chaîne immobilière.

À moyen terme

Ce report n’effacera pas les répercussions de l’arrêt presque total de l’activité immobilière pendant ces semaines.
L’immobilité traversée à présent avec les difficultés engendrées par la crise sanitaire dans la régularisation des actes, se répercutera dans les deux-trois mois qui suivront.
Cet état sera sûrement amplifié par le fait que la période saisonnière actuelle est d’ordinaire active.
L’été 2020 devrait donc refléter une tendance moins élevée en volumes de transactions.

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email